c) Faire le lien avec le cerveau et les zones du cerveau qui permettent de parler

c)      Faire le lien avec le cerveau et les zones du cerveau qui permettent de parler

 

Pour parler, il faut également un cerveau comprenant des aires de Broca (production du langage) et de Wernicke (compréhension).

Chez 95% des gens, ces deux zones se situent dans l'hémisphère gauche.

A l'arrière du lobe frontal, la zone de Broca côtoie la partie du cortex qui agit sur les mouvements de la langue et de la mâchoire, qui permettent d'articuler. Le langage s'acquiert naturellement pour peu que l'on soit suffisamment exposé. L'apprentissage des langues étrangères par exemple est beaucoup plus aisé si l'enfant est dans un milieu où l'on parle plusieurs langues. Mais plus le temps passe, et plus les circuits permettant la reconnaissance des mots s’atrophient. D'ailleurs chez les adultes, la langue maternelle et les langues étrangères ne sont pas traitées dans les mêmes zones du cerveau.

L'aire de Broca est impliquée dans la composante motrice du langage, dans la production et l'articulation des mots. Elle élabore le programme moteur qui permettra de mettre en mouvement, de façon coordonnée, tous les éléments anatomiques nécessaires à leur prononciation. Mais l'aire de Broca n'est pas une région motrice pure, car le patient peut répéter les mots qu'on lui dit. La commande motrice terminale part, en fait, de l'aire pyramidale, qui assure la motricité de toutes les parties mobiles du corps. L'aire de Broca peut être définie comme une aire associative traitant les informations concernant la coordination des mouvements nécessaires au langage parlé.

L'aire de Wernicke est une aire associative de type sensoriel, car elle intervient dans la perception des mots et des symboles du langage. Une personne souffrant d'une lésion dans cette région n'est pas sourde: elle peut encore entendre les mots et tous les autres sons, mais elle ne peut leur attribuer un sens. L'aire de Wernicke permet d'associer les mots, puis de retrouver leur sens. De ce fait, elle intervient directement dans la mémorisation des signes utilisés dans le langage des sourds-muets.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site